Ceinture orange

A – Chutes :

  • Chute amortie sur le côté.
  • Chute amortie en arrière en hauteur.
  • Chute en arrière, volte face et amorti de face en souplesse.
  • Roulade avant, épaule gauche.
  • Roulade arrière, épaule droite.

B – Coup de poing en crochet :

  • Crochet du gauche et du droit, à différentes hauteurs et différentes distances.

C – Différents coups de poing :

  • Coup du marteau, niveaux et directions différentes.
  • Uppercut.
  • Coup de poing revers tourné.
  • Coup direct avec le poing retourné.

D – Coups de pied :

  • Coup de pied de défense en avant.
  • Coup de pied en arrière (Uppercut).
  • Tous les coups de pied appris seront effectués en garde en avançant (pas chassé).
  • Tous les coups de pied appris seront effectués en garde en glissant sur le pied de la jambe d’appui.

E – Défenses intérieures contre coups de poing :

  • Défense intérieure de la paume gauche contre direct du droit, et contre du droit simultanément en abaissant de la main gauche la droite de l’attaquant.
  • Défense intérieure de l’avant-bras gauche contre un direct du droit, et contre attaque d’un direct du droit (possibilité d’attraper et baisser le bras de l’attaquant).
  • Défense intérieure de l’avant-bras gauche contre un direct du gauche et contre attaque du gauche, poing retourné.
  • Défense de la paume gauche contre un direct du droit et riposte d’un direct du gauche.
  • Défense de la paume droite contre un direct du gauche et riposte d’un direct du droit.

F – Défenses extérieures contre coups de poing :

  • Défense extérieure contre crochet : le côté extérieur de l’avant-bras percutera le bras de l’attaquant. La tête en protection, enfoncée dans les épaules.
  • Défenses extérieures contre un direct du droit (le pouce à l’extérieure, le dos de la main à l’extérieur, l’annulaire à l’extérieur).
  • Mêmes défenses, l’avant-bras plus déplié afin d’intercepter plus tôt l’attaque.
  • L’avant-bras se lève en diagonale et accompagne le bras attaquant au dessus de la tête, plus contre de l’autre poing.
  • L’avant-bras se lève horizontalement au dessus de la tête.

G – Défense contre coup de pied direct :

  • Défense intérieure avec la paume de la main (de face) en avançant. La contre-attaque se fera de la main qui a paré le coup ou de l’autre.
  • Défense extérieure en tournant la paume vers l’extérieur, de la position de face en avançant et en attaquant en contre. De la position en garde seulement, la parade se fera avec la bras arrière. De la position de côté et le coup de pied n’ayant pour but que les côtes, la parade se fera avec le bras avant.
  • Défense extérieure en piqué avec le bras arrière de la position de garde normale et contre-attaque.
  • Défense intérieure de l’avant-bras avant (le gauche pour un droitier) contre coup de pied haut et contre attaque.

H – Esquives et contres sur attaque de l’agresseur :

  • Esquive du buste vers l’arrière et contre-attaque en coup de pied direct contre un attaquant qui donne un coup de poing en avançant.
  • Esquive du buste sur les côtés et contre simultané du gauche ou du droit.
  • Déplacement dans des directions différentes pour sortir et esquiver les coups en cassant la distance et en changeant de direction.

I – Dégagements des prises de mains :

J – Dégagement d’étranglement :

  • Dégagement d’étranglement avant : retrait d’un pas en levant un bras.
  • Dégagement d’étranglement arrière : avancée d’un pas en levant un bras.
  • Dégagement d’étranglement arrière : crochetage des mains vers le bas, demi-tour en faisant une clé au poignet à l’agresseur.

K – Dégagement d’étranglement arrière :

  • Avec l’avant bras
  • Prise du poignet, coup aux parties, demi-tour sous le bras et contrôle de l’adversaire en clé au sol.
  • Projection immédiate.

Laisser un commentaire