Ceinture bleue

A – Chutes :

  • Chute amortie avec les avant bras.

B – Projections principales :

  • Fauchage de la jambe en diagonale vers l’extérieur et en arrière (Osotogeri).
  • Projection de la tête.
  • Projection de hanche.
  • Projection d’épaule.

C – Coups différents :

  • Swing.
  • Coup porté avec les extrémités des doigts ou les articulation repliées des phalanges.
  • Coup du tranchant intérieur de la main/ de l’avant bras.

D – Coup de pied et fauchages :

  • Coup de pied de haut en bas avec le marteau, porté avec le talon.
  • Fauchage en coup de pied circulaire avant. Possibilité d’avancer en pas chassé.
  • Fauchage en coup de pied circulaire arrière .
  • Fauchage en coup de pied retourné circulaire bas.
  • Fauchage en coup de pied retourné circulaire haut.

E – Parade en coup de poing direct à la face :

  • Défense extérieure de la main gauche avec la paume tournée vers l’extérieur contre une gauche.
  • Défense extérieure de la main droite avec la paume tournée vers l’extérieur contre une droite.

Dans les deux cas on attrapera le bras de l’adversaire si c’est possible.

F – Défense contre coup de pied de côté :

  • Un pas en arrière. La parade s’effectue du bras qui chasse la jambe de l’adversaire. La paume de la main est orientée vers l’extérieur. Le poids du corps est sur le pied arrière. Attaque en contre.
  • Même parade : de la main avant dans le même temps qu’on avance en diagonale la jambe arrière – De la main arrière dans le même temps qu’on avance en diagonale la jambe avant. La technique est efficace contre un coup de pied porté à hauteur moyenne.
  • Défense extérieure basse du bras arrière. Le choc de la déviation se fera sur la partie extérieure de l’avant bras.
  • Défense intérieure avec l’intérieur de l’avant bras et contre attaque contre un coup de pied porté au niveau moyen ou haut.

G – Techniques de défenses supplémentaires contre différents coups de pieds :

  • Contre coup de pied circulaire : bond en avant et défense extérieure des deux bras, un en bas l’autre en haut et contre attaque. Possibilité de projection de l’adversaire. La position des bras peut-être utilisée contre coup de pied entre les jambes.
  • Contre coup de pied circulaire haut : parade de l’avant bras, on soulève la jambe qui frappe au dessus de la tête, dans le même mouvement on se redresse en projetant l’adversaire et en contre attaquant.
  • Contre coup de pied circulaire arrière : bond en avant en parade des deux mains, l’une en bas l’autre en haut. Même positionnement des bras.
  • Contre le même coup de pied : coup de pied dans le dos ou à l’arrière de l’adversaire au début de son attaque.

H – Clé au poignet :

  • En tirant.
  • En poussant contre un adversaire qui tire son bras vers lui.
  • A l’aide des pouces en tirant ou en poussant.
  • En donnant un coup de coude en tirant ou en poussant.

I – Utilisation du couteau :

  • Apprentissage des différentes saisies : de haut en bas, de bas en haut, en piqué et en coup croisé.

J – Parades et contre-attaques au couteau :

  • Défense contre coup de haut en bas :distance longue, moyenne, plus courte. Coup de pied direct entre les jambes avec ou sans avancée selon la distance. La suite selon la situation et le besoin. – parade de l’avant bras et contre attaques en attrapant l’avant bras de l’adversaire.
  • Défense contre coup de bas en haut : distance longue, moyenne ou plus courte. Coup de pied direct au menton et pas de côté simultané ou pas selon la distance. La suite selon la situation. – parade l’avant bras et contre attaques – parade de l’avant bras en avançant en diagonale, contre attaque du poing arrière et prise de la main qui tient le couteau. – parade de l’avant bras contre coup de couteau porté avec la main droite.
    Changement de main en attrapant l’avant bras armé et en attaquant de l’autre.
  • Défense contre couteau en piqué : coup de pied direct vers le centre du corps ou l’aisselle. – avancée en diagonale en inclinant le buste de côté et coup de pied circulaire/de côté. – défense intérieure de l’avant bras gauche contre attaque du droit, prise et attaque
    simultanée. Désarmement. – défense intérieure de l’avant bras droit contre attaque du droit, changement de main, prise du bras armé, et attaque de l’autre.

K – Défense contre coup de bâton :

  • De haut en bas : bond en avant avec parade extérieure simultanée en piqué vers le haut. Contre attaque, avancée à l’intérieur.
  • De haut en bas : bond en avant avec parade extérieure simultanée en piqué vers le haut. Avancée à l’extérieur. Contre attaque d’une main ou de l’autre. La suite de la riposte sera différente selon que l’on avancera une jambe ou l’autre.
  • Parade contre coup venant de côté : bond en avant un bras en haut, l’autre en bas, prise du bras et contre attaque.

L – Dégagement d’une saisie d’une veste ou autre vêtement solide d’une main :

  • Contre attaques violentes s’il n’existe aucune autre alternative.
  • Retrait d’un pas et on abaisse rapidement le bras vers l’intérieur d’un mouvement tournant.
  • Même exercice, on continue par une clé sur le coude du même bras.
  • Retrait d’un pas et on abaisse rapidement le bras vers l’extérieur d’un mouvement tournant.
  • Même exercice, on continue par une clé au coude.
  • Clé sur le pouce de la main qui saisit. L’autre main prend solidement le poignet de l’agresseur ou le maintient à distance.
  • Contre saisie de l’épaule ou de la chemise par derrière (en tirant ou non) : levée du bras du côté de la prise en se retournant en avançant vers l’adversaire. Contra attaques.

M – Dégagement de saisie de chemise avec l’aide des deux mains :

  • Retrait d’un pas en se retournant le bras levé et ramené à l’intérieur, contre attaque en coup du marteau ou du tranchant de la main et coup de genou.
  • Retrait d’un pas en se retournant, saisie de la main de l’agresseur et retour rapide de l’autre côté en effectuant une clé au poignet et au coude de l’adversaire.
  • Prise du pouce.
  • Combat deux fois deux minutes avec protections. Trente secondes de repos entre les reprises.

Laisser un commentaire